Rafina - Thira est l'une de nos traversées les plus demandées - des départs sont régulièrement complets en période d'affluence.
Conseil: N'attendez pas qu'il soit trop tard! Réservez dès maintenant pour vous assurer du choix de votre heure de départ

Pourquoi utiliser
Direct Ferries?

3325 routes et 764 ports de ferry, dans le monde entier

Plus de 2,5 millions de clients nous font confiance

Nous organisons plus de 1,2 millions de traversées chaque année

Pour nos clients, nous vérifions jusqu'à 1 million de prix chaque jour

Rafina à Thira : Alternatives

Pour plus d'informations, veuillez visiter notre page Ferries d'Athènes à Les Cyclades.

À bord des ferries

Compagnies de ferry pour Rafina - Thira

    • 6 Traversées / Semaine 5 h 15 min
    • Get Price
    • 14 Traversées / Semaine 6 h 45 min
    • Get Price

Guide de Rafina

Rafina est une ville grecque située sur la côte est de l'Attique, à proximité des villes d'Artemis et Nea Makri. Le port se trouve sur la mer Égée, à l'est des montagnes de Penteli et au nord-est de la plaine de Mesogaia. En raison de sa proximité avec Athènes, de nombreux Athéniens sortent dîner dans les restaurants de poissons qui bordent le port intérieur de Rafina. Les poissons pêchés sont exposés sur de la glace à l'extérieur de chaque taverne.

Le port de la ville est le deuxième plus grand de l'Attique, après celui du Pirée, mais il sera vraisembablement bientôt remplacé par celui de Lavrio, qui est en pleine extension. Les ferries du port de Rafina partent vers le sud de l'Eubée, ainsi que pour la plupart des îles des Cyclades. Ces ferries et bateaux à grande vitesse partent pour la plupart d'entre eux le matin ou en fin d'après-midi/début de soirée.


Guide de Thira

Santorin, aussi appelée Théra ou Thíra, est une île de Grèce située en mer Égée. Elle est l'île la plus grande et la plus peuplée d'un petit archipel volcanique comprenant quatre autres îles, auquel on donne parfois son nom.

Santorin constitue l'un des principaux lieux touristiques de la Grèce, avec ses villages blancs à coupoles bleues perchés au sommet des falaises, ses panoramas sur les autres îles et la caldeira et ses sites archéologiques, notamment ceux de la ville antique de Théra et d'Akrotiri où furent retrouvées des ruines minoennes. L'île, ainsi que celles de Thirassía et Aspronissi, est un vestige d'une ancienne île partiellement détruite vers 1600 av. J.-C. au cours de l'éruption minoenne.